Somalie

Des conflits incessants et une pauvreté criante

Nulle part ailleurs, la situation n’est aussi tragique qu’en Somalie. Ce pays de la Corne de l’Afrique a été ravagé par une longue et cruelle guerre civile de plus de vingt ans. Mogadiscio, la capitale, fut des années durant le théâtre de violents combats sanglants qui opposèrent les islamistes aux forces de l’Union africaine (UA). En 2011, les forces de l’UA ont réussi à chasser les islamistes hors de Mogadiscio. Toutefois, de nombreuses régions du centre et du sud du pays sont toujours sous l’emprise des islamistes.

La vie publique en Somalie est longtemps restée quasi muette. Les écoles demeuraient fermées, les soins médicaux faisaient défaut, les gens ne pouvaient se référer à aucune forme d’autorité. De multiples associations humanitaires connues ont délaissé le pays, car il était très risqué d’y apporter de l’aide.

À l’heure actuelle, Mogadiscio a retrouvé davantage de stabilité. Des structures publiques sont à nouveau mises en place, des maisons sont reconstruites, des aéroports, des écoles ainsi que des hôpitaux rouvrent leurs portes. Mais ce nouveau départ encore hésitant se limite principalement à la capitale ainsi qu’à certaines autres villes occupées. À Mogadiscio, la paix ne tient qu’à un fil. De cruels attentats et des attaques kamikazes sont régulièrement perpétrés.

Chaque année, des centaines de milliers de Somaliens fuient encore la violence qui règne dans le sud et au centre du pays. Bon nombre d’entre eux sont déplacés, certains ont cherché refuge dans les camps de réfugiés surpeuplés des pays voisins. La plupart de ces exilés restent sur place, vivant dans des conditions inhumaines.

Malgré l’important risque d’insécurité, SOS World fournit de l’aide humanitaire en Somalie. Nous fournissons des kits de survie et du matériel de secours aux personnes déplacées.